L'EXPÉDITION MAKAY 2017 

UNE GRANDE EXPÉDITION SCIENTIFIQUE TRANSDISCIPLINAIRE

À l’été 2017, l’association Naturevolution organisait une grande expédition transdisciplinaire – l’expédition MAKAY 2017 – dans le massif du Makay, dix ans exactement après la première traversée de ce « monde perdu » par son fondateur, Evrard Wendenbaum.

C’est à cet ambitieux projet que Barbara Réthoré et Julien Chapuis ont décidé de s’associer en tant que responsables de la valorisation du travail scientifique et de la création de supports pédagogiques.

Si beaucoup reste à faire et à découvrir, le massif et ses canyons ne sont plus totalement inconnus et ce, grâce aux premières missions de 2010 – 2011. Une situation qui offre aux scientifiques l’opportunité de cibler leurs recherches et de concentrer leurs efforts sur les « zones blanches » du Makay.

Dans l’esprit des grandes expéditions naturalistes d’antan, de nombreux projets ont ainsi été réalisés par des chercheurs et étudiants de France et de Madagascar afin d’améliorer les connaissances sur le Makay et contribuer à la protection de cette région unique et encore largement méconnue.

UNE ENTREPRISE COLLECTIVE

Chercheurs, étudiants, éco-volontaires, logisticiens, photographes, dessinatrices, médiateurs scientifiques… Au total, ce sont 120 personnes qui se sont relayées sur le terrain pour participer à cette aventure scientifique et humaine hors-norme.

▶  CONSULTER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’EXPÉDITION

Makay 2017 - primatologie - EWendenbaum

 

UNE EXPÉDITION AU CŒUR D’UN MONDE PERDU
Makay 2017 - map

Dans ce massif situé dans le centre-ouest de l’île, une érosion de plusieurs centaines de millions d’années a entaillé le relief de profonds canyons et vallées. La vie s’y est réfugiée et développée en quasi-autarcie, y occupant toutes les niches écologiques vacantes. Dans ces écosystèmes isolés, vierges de toute présence humaine, la biodiversité s’est épanouie et diversifiée jusqu’à conduire à l’émergence de nouvelles espèces.

Makay 2017 - vue aérienne

MADAGASCAR : HAUT-LIEU DE BIODIVERSITÉ

UN PATRIMOINE NATUREL UNIQUE AU MONDEMadagascar - hotspot de biodiversité

Madagascar abrite un nombre remarquable d’espèces animales et végétales dont les taux d’endémisme sont parmi les plus élevés du monde, faisant de l’île un foyer invraisemblable de « création » de nouvelles espèces.

L’île de Madagascar fait partie des 35 points chauds (hotspots) de biodiversité de la planète ‒ zones à grande richesse et diversité biologique, particulièrement sensibles et menacées ‒ et constitue une priorité mondiale en termes de protection de la biodiversité. Plus de 90% des forêts de la grande île ont par exemple disparu sous l’action de l’homme. Il est donc urgent de protéger les derniers refuges naturels malgaches.

Parmi ces zones largement inexplorées, encore peu exploitées, à faible densité humaine et au fort potentiel de découvertes, le massif du Makay fait figure d’emblème !

 

LES PROJETS SCIENTIFIQUES ET DE MÉDIATION

EXPLORER, ÉTUDIER, VALORISER ET PROTÉGER LE MAKAY 

Du 22 juillet au 2 septembre 2017, des chercheurs et étudiants français et malgaches ont poursuivi l’inventaire de la faune et la flore initié dans le Makay par Naturevolution en 2010 et 2011. Six semaines d’investigation dédiées à l’étude des mammifères (lémuriens, carnivores, rongeurs), des oiseaux, des reptiles et des amphibiens mais aussi d’une biodiversité plus « négligée » : poissons, insectes, crustacés d’eau douce, fougères, mousses…

Refuge d’une nature exceptionnelle, le massif du Makay abrite aussi un patrimoine archéologique inestimable : plus de 500 peintures rupestres y ont été découvertes à ce jour. Encore largement inexploré, ce « Lascaux » malgache a fait l’objet de prospections poussées, à la recherche de nouveaux vestiges archéologiques.

UNE MISSION SCIENTIFIQUE PARTICIPATIVE RÉUNISSANT CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET DE NOMBREUX ÉCO-VOLONTAIRES

Pour la première fois, une expédition française d’envergure accueillait une soixantaine d’éco-volontaires. Dans l’esprit des sciences participatives, ces personnes de tous âges et de tous horizons ont participé aux recherches de terrain ‒ de la réflexion des protocoles jusqu’à leur mise en œuvre.

▶  POUR EN SAVOIR + : COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’EXPÉDITION

Makay 2017 - programmes scientifiques

UNE APPROCHE PÉDAGOGIQUE ET MÉDIATIQUE INNOVANTE

Afin de partager cette aventure et de porter nos messages au plus grand nombre, nous investissons une grande variété de canaux de communication que nous vous invitons à découvrir ici :

>  WEB ET RÉSEAUX SOCIAUX

Découvrez les résultats, récits et coulisses de l’expédition Makay 2017 sur notre blog et également sur Facebook, TwitterInstagram et YouTube.

>  UN DOCUMENTAIRE, UNE WEB-SÉRIE, DES VIDÉOS

Une équipe de tournage était présente sur l’intégralité de la mission. Nous espérons ainsi développer un documentaire long-métrage et une web-série et des pastilles vidéos sur la biodiversité, les actions de terrain réalisées, les enjeux et les difficultés de la conservation dans le Makay.

Léo Grasset, le youtubeur aux près de 500 000 abonnés sur sa chaîne Dirty Biology, faisait également partie de l’aventure et portera son regard décalé sur la mission.

>  DES EXPOSITIONS

À partir des photos, vidéos, sons et résultats scientifiques rassemblés sur le terrain ainsi que des illustrations d’Aurélie Calmet, nous travaillerons en 2017-2018 à la création d’une exposition interactive à destination de grandes structures de la culture scientifique en France et d’une exposition panneaux complémentaire.

Makay 2017 - actions de communication

L'ÉQUIPE DE L’EXPÉDITION

LOGISTICIENS, ÉQUIPE DE TOURNAGE, PHOTOGRAPHES, ILLUSTRATRICES ET MÉDIATEURS SCIENTIFIQUES ASSURENT LE SUIVI DE L’EXPÉDITION AUX CÔTÉS DES SCIENTIFIQUES ET ACTEURS DE TERRAIN.

Makay 2017 - Une équipe pluridisciplinaireMakay 2017 - L'équipe

 

>  EVRARD WENDENBAUM : Chef d’expédition, fondateur et président de l’ONG Naturevolution

>  LA SOCIÉTÉ DES JEUNES AVENTURIERS : Groupe d’étudiants du MNHN à l’initiative du projet

>  AURÉLIE CALMET (aka AUKA) : Illustratrice et dessinatrice naturaliste de talent

>  LÉO GRASSET : Youtubeur (Dirty Biology) et vulgarisateur scientifique

Au total, plus de 120 personnes se sont relayées sur le terrain pour participer à cette aventure scientifique et humaine hors-norme !

Makay 2017 - ascension du massif

Crédits photographiques : Evrard Wendenbaum – Naturevolution

DEVENIR PARTENAIRE DU PROJET MAKAY 2017

ASSOCIEZ-VOUS À L’EXPÉDITION MAKAY, À SES ACTEURS ET À NOTRE AMBITIEUX PROJET DE SPONSORING

Aventure scientifique, humaine et sportive, le projet Makay 2017 représente une formidable opportunité de sponsoring tournée vers l’exploration, l’environnement et la société. Il offre des perspectives variées en matière de :

Marketing, visibilité, médiatisation, communication interne et externe…

Les six semaines de mission achevées, le projet Makay 2017 se tourne désormais vers le développement de médias innovants et à fort impact médiatique :

Films documentaires, web-série, exposition interactive, publications…

La réalisation et le déploiement de ces actions de communication dépend de l’engagement de NOUVEAUX PARTENAIRES.

Vous souhaitez participer à cette aventure et bénéficier d’une visibilité médiatique de premier plan en France et à l’international ? Contactez-nous pour connaître le détail de nos offres de partenariat.

contact@natexplorers.fr

ILS CONTRIBUENT DÉJÀ  À LA RÉUSSITE DU PROJET MAKAY 2017

Makay 2017 - Partenaires de l'expédition

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS : UPMC – Sorbonne Universités / Université de Genève / Laboratoire EDB (Evolution et Diversité Biologique) / Muséum de Toulouse / Université d’Antananarivo / GERP Madagascar / Société Francophone de Primatologie / Projets Plus Actions

NatExplorers - Makay 2017 - Devenez partenaire

CARNET DE BORD DE L’EXPÉDITION

Suivez notre journal de bord de l’expédition Makay 2017 et découvrez :

résultats – images – récits – coulisses de la mission en cliquant ICI

Makay 2017 - l'aventure continue

 

^